Le Cameroun Camfaith

ACTUALITÉS & ARTICLES


Le chantre Nahum à la recherche de la 100e brébis

879 vues

publié le 08/07/2020 à 11:12


Le corps du Christ à Douala est dans toute sa joie, tout comme le ciel s’en est réjoui. Le chantre Nahum a été consacré Pasteur le dimanche 28 juin 2020 à l’Institut Pasteur de Développement (IPD) sis à PK11. C’est au cours d’une cérémonie de consécration que celui que l’on connaissait comme chantre et acteur depuis quelques années aujourd’hui a accepté d’aller chercher la 100e brebis. 


Nahum chantre de l’Éternel a accepté avec joie la mission à lui confié par le Seigneur ce dimanche 28 juin. Il est exactement 9h lorsque les cantiques coordonnés par les chantres de l’IPD embellissent déjà l'atmosphère. C’est alors que le chantre Antoine Ngwem va enchaîner les cantiques bien connus de tous. Sous la coordination d’une douce voix bien connue de la scène gospel, Lisette Emmanuelle va se rassurer de la coordination de cet autre évènement. Et, sans trop de contours, elle introduit le Pasteur Victor qui prendra soin de remettre ces admirables moments au Seigneur. Toujours juste après le Chantre Charles Citenga ne va pas garder sa veste taillée sur mesure pour se lâcher avec le titre le secret c’est la danse. Sans digérer ces instants de grande louange à l’Éternel, la chantre Ella Sara viendra ajouter de l’exaltation à la splendeur déjà observée.

Il est 11h40 lorsque le Pasteur Mahop visionnaire de l’Institut Pasteur de Développement prend la parole pour donner le pain du jour. La parole prise en référence est tirée du livre d’Ezéchiel 33 :1-20 et Ezéchiel 34 :1-10. L’homme de Dieu a mis l’accent sur les qualités de l’église, mais davantage sur celle du berger amener à conduire le peuple de Dieu. Le Pasteur Mahop a rappelé au futur berger et à ceux présents le pourquoi ils sont devenus pasteur. Étant une sentinelle, le berger doit rappeler non seulement la sentence de Dieu pour le pécheur par la vérité de la parole, mais aussi de continuer à montrer aux hommes la grande miséricorde de Dieu. Être pasteur, c’est être le père de tous Il est donc interdit de faire ce qui n’honore pas le Seigneur. Dans ce cas, le Seigneur va reprendre ses brebis et les donnera aux hommes trouvés bons de les paître. Pour terminer, le Pasteur Mahop interpelle le bientôt Pasteur à se consacrer à plus dans le donner que dans le recevoir (Apocalypse 20 :16).

Il est 13h00, le moment tant attendu est là. De son vrai nom Bikoï Luc Sonore, le chantre Nahum sorti pour quelques secondes, rentre revêtu de toge sacerdotale, un col pastoral et prêt à passer de l’autre côté. Alors, le Pasteur Mahop qui consacre le Pasteur Bikoï va tout d’abord appeler les serviteurs de Dieu venu accompagner le nouveau collègue et fils. Parmi les Pasteurs présents, l’on aperçoit le Pasteur Victor, le Pasteur Dieudonné Ndeh, le Pasteur Ngantcha pour ne citer que ceux-là. Les hommes de Dieu communiant à la consécration, et le Pasteur Mahop priant et versant de l’huile sur la tête du serviteur, la finalité c’est le changement de statut. Le désormais Pasteur Luc Sonore Bikoï est tout en joie et son message et prenant la parole, il en ressort beaucoup de reconnaissance à tous pour le soutien, mais aussi à l’Éternel qui l’a soutenu depuis toujours.

Marié et père de 2 enfants, les témoignages allant à son endroit sont aussi pour continuer à encourager son épouse à continuer dans le soutien incontournable qu’elle a auprès de son mari. La palette de témoignages donnés montre à suffisance la grande humilité du nouveau berger. Du Pasteur Éric Ndongo (Chef d’antenne Radio Bonne Nouvelle Douala) à Ella Sara (chantre et Responsable du FAMUG auquel appartient Nahum) en passant par le Pasteur Victor, le Pasteur Ndeh, Christian Kalabang (Promoteur Urgences Plus Monde), le témoignage de l’humilité est le même et l’appel à aller profond dans cela n’est pas en reste. Le Papa du Pasteur Luc Sonore ne manquera pas de crier tout haut la promptitude du Pasteur à apprendre.

Beauxoup de joie, beaucoup d’émotion, mais toujours le même refrain : murit davantage le don en toi ! Ces paroles restent l’un des piliers de la nouvelle qui est réservée au Pasteur Luc Sonore. C’est donc dans cette reconnaissance que ce culte de célébration et de consécration à l’Éternel s’achève.


Par la rédacion  Camfaith,

 





DERNIÈRES DÉPÊCHES

Voir d'autres...

Nous Suivre...

image image image

Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

Actes 2:21 LSG

CAMFAITH TV