Le Cameroun Camfaith

ACTUALITÉS & ARTICLES


Nous formons nos étudiants afin qu'ils aident efficacement leurs pasteurs

5036 vues

publié le 09/08/2012 à 18:00


« Nous apprenons à nos étudiants comment obéir à la Parole de Dieu... »

Cette fois ci, Camfaith s'est tourné vers le Frère NGOH NOEL NGEH,  Directeur Régional des Centres de Formation Biblique de Douala.

 

Bonjour Frère Noel

    Bonjour


Merci pour l’opportunité que vous nous donner de venir aux Centres de Formation Biblique de Douala pour avoir cette interview.

 

C’est un plaisir

 

Les Centres de Formation Biblique de Douala regroupent plusieurs Centres de Formation dans la ville; pouvons avoir un aperçu sur leur  fonctionnement.

A Douala l’année passée, nous avons subdiviser l’œuvre des Centres de Formation Biblique (CFB) à Douala en 11 zones , mais parce que cette année nous avons voulu consolider un peu plus l’œuvre et les fruits que nous avions acquis l’année dernière, le nombre de zones a été ramené de 11 a 7 zones afin d’avoir plus de staff travaillant dans chaque zone.

 

Nous avons donc la zone 1  (Bessengue, Deido, Akwa, Grand moulin et New Bell). La zone 2 (Bonamoussadi),  la  zone 3 (Bassa) , la zone 4 (village, nylon, Dakar),  la zone 5 (Bonaberi), zone 6 (Bepanda) et  enfin la zone 7 ( Nyalla). Le littoral est divisé entre ces 7 zones, nous avons des écoles bibliques dans chacune de ces zones avec au total  28 écoles qui fonctionnent en cours du jour et cours du soir un jour par semaine, soit le samedi pour les cours du jour de 07h30 à 14h et pour les cours du soir, la journée est choisie en fonction de chaque zone et les horaires c’est généralement de 15h à 20 h.

 

 

Combien de temps dure la formation et quelles sont les différentes spécialisations offertes ?

La formation dure deux ans. En 1ère année, nous avons les discipolats, pour nos étudiants, pour ceux qui pensent que Dieu les appelle à travailler au milieu des enfants, jeunes, adultes nous avons un discipolat pour chaque groupe de peuple (enfants, jeunes adultes).

En deuxième année nous avons de véritables spécialisations qui sont au nombre de cinq :

  • Affaires pour le royaume,
  •  Enseignant,
  •  Pasteur,
  •  Evangéliste,
  •  Missionnaire

avec une autre spécialisation appelée ministère d’aides parce que certains étudiants ne connaissent pas exactement ce que Dieu les appelle à faire concernant les 5 dons de ministère mais ils savent que Dieu les appelle à aider leur pasteur ou dans un ministère quelconque.

 

 

Qui peut être étudiant dans les Centres de Formation Biblique (CFB)?

En effet, tout le monde peut être étudiant au Centre de Formation Biblique, la seule limite que nous mettons est au niveau de l’âge, donc nous accueillons des personnes d’au moins 18 ans, car nous croyons que lorsqu’une personne est  majeure, elle peux prendre la décision de venir au CFB, mais en dessous de cet âge, nous pouvons t’orienter vers un groupe de jeune ou une «école biblique pour jeune » où tu pourras recevoir les mêmes enseignements mais adaptés à ton âge.

 

Mise à part cette restriction, tout le monde que tu sois un homme, une femme, intellectuel ou pas, que tu sois de n’importe quelle dénomination ; nous accueillons d’ailleurs des personnes qui viennent à l’école biblique qui n’appartenaient à aucune église locale, c’est pourquoi vous voyez souvent sur les programmes souvenirs « communauté des croyants », en venant ils n’appartenaient pas à une église locale, mais étant enseigné, ils ont choisi une église où aller adorer ;

 

Egalement nous ne mettons pas l’accent sur les diplômes, car vous savez cela induit une complexe soit de supériorité ou d’infériorité et nous croyons que Dieu peut faire avec tout le monde.

 

 

Quel rôle joue le CFB pour l’intégration des jeunes après leur formation dans le ministère et le corps de Christ ?

C’est une question très importante, nous avons l’association des anciens étudiants de l’école Biblique (ALUMINI)  qui est implantée dans toutes les zones depuis environ 3 ans.

 

Au travers de cette association, nous faisons non seulement un suivi systématique mais nous aidons aussi nos anciens étudiants afin de nous rassurer qu’ils continuent à courir avec la vision qu’ils ont reçu de Dieu pendant qu’ils étaient à l’école , et qu’ils ne se sont pas limité à venir soutenir des thèses à l école supérieure sans les mettre en œuvre par la suite ;

 

Egalement au travers de cette association, nous entretenons une communion avec les anciens étudiants, chacun a l’opportunité de partager ses défis, ses témoignages, afin que nous puissions au travers de cela savoir ce que nous pouvons faire pour les aider, nous avons des cas où nous devons intervenir, nous devons les encourager car c’est comme si, une fois l’école terminée,  chacun est allé de son coté et a perdu le zèle pour servir le Seigneur car pendant l’école ils étaient encouragée par leurs enseignants et aiguisés par leurs camarades ; alors c’est le lieu où nous venons comme une équipe afin de raviver le zèle,  de célébrer Dieu pour ce qu’il est entrain de faire et de les aider à accomplir leur destinée.

 

Nous avons aussi des personnes qui arrivent a l’école et réalisent qu’ils ont un désir de rentrer à l’école séculière, nous les encourageons à s’inscrire et continuer leurs études, car d’autres sont découragés et se disent qu’avec leur âge , ils ne peuvent plus rien, mais nous voyons des personnes qui vont en cours du soir et en moins de 5 ans peuvent se retrouver à l’université, nous les aidons donc également à développer leur niveau académique car en tant que ministre, tu es appelé à rendre ministère à des personnes de toutes les couches sociales donc nous les encourageons à rentrer à l’école, faire des formations même en informatique afin qu’ils soient des ministres de Dieu accomplis pour toute bonne œuvre

 

 

Après 19  promotions graduées sur le territoire camerounais, quel  peut être le bilan au regard de l’accomplissement de la vision?

Nous voulons vraiment apprécier et remercier Dieu pour ce qu’il fait au travers de Centres de Formation Biblique, parce que la venue des CFB a révolutionné notre nation et nous pouvons voir l’impact, nous avons déjà diplômés plus de 40 000 étudiants juste au Cameroun, et plusieurs de ces personnes diplômées sont sur le champ de mission, aujourd’hui nous pouvons avoir des CFB dans des pays comme le Tchad, le Gabon, le Bénin, le Nigéria et même en Malaisie. Des personnes d’autres nationalités venus à l école après la formation ont saisi la vision et décidé influencer leur nations avec l’évangile en y implantant des CFB ; 

 

Notre plus grand désir et notre fierté ne réside pas juste dans ce que nous faisons mais surtout dans l’impact dans le royaume de Dieu, car nous pouvons voir désormais dans plusieurs églises locales des femmes prendre leur place, se lever pour prêcher l’évangile, aujourd’hui nous pouvons voir des femmes épanouies belles dans le Seigneur, se coiffer les cheveux mais avant le corps de Christ était plongé dans les  enseignements religieux qui disaient que la femme doit porter le foulard partout,  ces églises n’ont pas été à l école biblique mais les étudiants qui ont ramené l’influence de la parole de Dieu dans leur église ont également impacté celle-ci ; ceci c’est notre joie.

 

Nous sommes content de ce que Dieu fait mais nous avons encore de plus grandes attentes, car en ville, les personnes se réjouissent de la parole de Dieu dans les villes et les personnes qui habitent les villages doivent faire de longs déplacements. Aussi nous avons besoin d’atteindre les régions reculés, les villages, et pour cela nous avons la stratégie d’invasion, afin de créer des écoles bibliques de proximité, les rapprocher des peuples, avant les gens devaient se déplacer des villages vers les villes,

 

Nous avons aussi en projet de ramener les CFB à toutes les sphères de la société, nous ne voulons pas juste influencer les églises mais même les médias, les business men comme ce cours à l’école supérieure du ministère  intitulé « 7 sommets d’influence pour la domination du royaume » qui nous parle des domaines à révolutionner avec la Parole de Dieu.

 

 

 Quels sont les projets à moyen et long termes des centres de formation biblique de Douala ?

 

A court terme, il y’a deux ans, nous avons commencé avec une stratégie appelée « Ecole biblique spéciale » ce qui voudrait dire après la rentrée des CFB, si nous avons des personnes qui désirent fréquenter et qui sont arrivées après la clôture des inscriptions au CFB, nous pouvons ouvrir un nouveau CFB qui aura un niveau de formation  plus accéléré (ils pourront fréquenter 2 jours par semaine au lieu d’un seul) et ils seront diplômés en même temps que les autres CFB.

 

En plus de cela, nous avons expérimenté depuis l’année passée, l’Ecole Biblique Spéciale dans les maisons qui se passe ainsi : si nous arrivons dans une famille et nous avons le père, la mère et les 2 enfants ainés ( déjà 4 personnes) et peut-être des voisins aussi qui sont disponibles, nous pouvons y ouvrir une école qui aura une manière de fonctionner un peu différente de celle des CFB classiques car comme c’est à la maison, ils peuvent recevoir des visiteurs nous devons arrêter et reprendre après, donc un peu plus flexible.

Nous voulons aussi développer des stratégies cette année qui consisteront à ouvrir un CFB à chaque fois que nous organisons une croisade ou une mini croisade, immédiatement après ; les étudiants de ces CFB pourront être diplômés même après les CFB classiques.

 

Nous voulons ainsi donner plusieurs opportunités à tout le monde de recevoir l’équipement, de venir au CFB pour apprendre la Parole de Dieu.

 

A long terme, nous croyons en Dieu pour plus d’ouvriers dans cette œuvre, afin d’implanter les CFB dans tous les villages, car il y’a beaucoup à faire mais pas assez d’ouvriers, nous avons besoin d’atteindre tous les villages les plus reculés parce que notre désir est que les CFB soient implantés partout pour que ceux qui habitent dans de  telles zones n’aient pas à se déplacer pour de longues distances

 

Nous avons besoin d’ouvriers qui iront même implanter les CFB dans d’autres pays, car nous avons beaucoup de demandes de l’étranger mais nous avons besoin des ouvriers pour faire avancer l’œuvre.

 

 

Est-ce que le CFB diffère d’une Ecole de Théologie ?

 

Le CFB n’est pas un séminaire ou une école de théologie. En effet comme le nom l’indique, c’est un Centre de Formation, notre formation ne consiste pas juste à fournir un aperçu théorique de la bible mais nous apprenons à nos étudiants comment obéir à la Parole de Dieu, comment prier, c’est un centre de formation pratique où l’on vous apprends comment appliquer la bible à votre vie personnelle, il se s’agit pas de faire des personnes qui connaissent la bible dans leur tête mais des personnes donc la vie est transformée par la Parole de Dieu, nous donnons des enseignements pratiques sur comment accomplir sa destinée en Christ, comment servir Dieu, comment faire l’œuvre à laquelle Dieu t’appelle ; nous donnons des enseignements pratiques de la Parole de Dieu c’est pourquoi nous avons les discipolats enfants, jeunes, adultes, le programme de gagneur d’âme agressif afin d’apprendre aux étudiants comment  rendre ministère au Seigneur, et que cela devienne un style de vie pour eux ;

 

Nous mettons l’accent sur la discipline au CFB, par exemple, si tu viens sans badge, tu dois te procurer un autre, si tu es en retard, tu devras attendre dehors , ce qui est un aspect important car cela aide les étudiants à mener une vie chrétienne disciplinée, car en tant que disciples du Seigneur Jésus, ils sont appelés à être discipliné dans leur marche avec le Seigneur.

 

 

Comment peut on s’inscrire au CFB ?

 

La prochaine rentrée scolaire au CFB sera le samedi 7 septembre dans toutes les zones dès 7h30 min

 

Ci-dessous, dans ce tableau, une liste des responsables de chaque zone que chaque internaute peut contacter pour s’inscrire au CFB de Douala

 

Zone

Responsable

Contacts

Zone 1 (Akwa, Deido)

NGUIAMBA Arthur

99 76 98 47

Zone 2 (Bonamoussadi)

DIWO Martin

99 47 07 14

Zone 3 (Bassa)

AKOTA Didier

79 40 20 92

Zone 4 (Village)

KEN BIHO Lyne

77 88 59 45

Zone 5 (Bonabéri)

KETHIA Jean Charles

75 59 28 75

Zone 6 (Bepanda)

NAOUSSI Guyom

74 05 70 27

Zone 7 (Nyalla)

BECKIM Joseph

96 98 34 80

 

En contactant, chacune de ces personnes, vous pouvez vous inscrire auprès d’eux ou vous rendre à notre bureau central sis à Bessengué à environ 50 m entrée de la gare

 

 

Que pouvez vous dire aux internautes qui liront cette interview sur camfaith.org ?

 

J’aimerai dire à tous ceux qui liront cette interview que nous ne sommes pas une église locale, nous ne travaillons pas pour une dénomination mais nous sommes là pour aider le corps de Christ ; nous voulons  supplier tous les leaders des églises ou ministères du Corps de Christ de comprendre notre vision qui est d’élever un standard de justice dans notre nation car la bible dit que la justice élève une nation mais le péché c’est la honte des peuples, nous ne sommes pas là pour semer la rébellion entre nos étudiants diplômés et leurs pasteurs, mais plutôt nous formons nos étudiants pour qu'ils soient des aides efficaces auprès de leurs pasteurs et au sein de leurs églises locales, nous sommes là pour travailler ensemble, main dans main avec le corps du Christ au Cameroun pour avancer le royaume de Dieu dans notre nation.

 

Nous vous encourageons à envoyer les  membres de vos églises ou ministères au CFB afin qu’ils soient formés et puissent mieux vous aider dans le service du Seigneur.

Nous espérons avoir une autre opportunité pour échanger ainsi, nous vous aimons tous !

Que Dieu vous bénisse

 

Merci!





DERNIÈRES DÉPÊCHES

Voir d'autres...

Nous Suivre...

image image image

Mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ.

Philippiens 4:19 LSG

CAMFAITH TV