Le Cameroun Camfaith

ACTUALITÉS & ARTICLES


Mon père mon repère, les hommes renforcent les liens

1355 vues

publié le 09/03/2022 à 12:08


Prendre un père comme un repère est l’image que nous laissons passer sous silence dans les familles et qui au fil des années est devenu obsolètes et perd peu à peu ses valeurs dans la famille. Dans la continuité d’une vraie qualité de vie dans la famille, les Women of Glory ont tenu a organisé le 3e sommet des hommes de gloire : le Men Of Glory Arise Summit.


Avec pour thème mon père mon repère, la 3e édition de la Men of Glory Arise Summit s’est laissé faire des envieux. En cette année la Men Of Glory Arise Summit porte sur ajout de valeur intrinsèque que la visionnaire La Révérende Christiane Ekwalla veut prôner au sein de la famille et particulièrement sur l’apport de la femme. A elle de dire : « Nous voulons véritablement être co-partenaire avec nos époux afin de ramener le ciel sur terre dans nos foyers, dans nos maisons. Et pour cette raison, il faudrait que les hommes se lèvent véritablement pour pouvoir s’impliquer dans la vie de la famille, s’impliquer dans la vie des enfants de manière à ce que la prochaine génération soit une génération d’hommes forts, d’hommes équilibrés et qui pourront apporter le changement dans nos différentes nations ». L’objectif semble en marche car à cette édition, les hommes ont pris plus de place qu’aux éditions précédentes. Les hommes ont donc fait montre de leur vibrante présence : hommes d’âge mûres, des papas, des jeunes gens, des nouveaux et anciens mariés, des célibataires et notamment la gente féminine. Ainsi, il fallait donc donner des outils aux plus âgés afin de leur permettre de corriger ce qu’il y a à corriger et pour les plus jeunes et ceux qui viennent de se marier, ils reçoivent de l’équipement pour pouvoir éviter les erreurs dans leur vie de famille.

Dans cette lancée des besoins, le thème abordé cette année est une continuité de celui abordé l’année dernière à savoir guérir des blessures de l’absence du père. Ce sommet donne donc l’écho d’un sommet complémentaire initié en 2021 sur l’absence du père et les conséquences de l’absence de celui-ci et qui exige de montrer à quel point la présence du père est importante pour l’enfant afin de tracer les repères dans sa vie. Pour le Pasteur Arsène Ntamack, orateur principal à cette session : « un enfant sans un repère est comme un arbre qui grandi dans la forêt sans aucun entretien, sans direction et par conséquent, il finira par devenir un danger, un danger dans la société». Le but dans cette session 2022 est de positionner les hommes ou les papas comme des repères afin qu’ils puissent donner de bons repères à leurs enfants. Cette action passe par le fait que chacun homme devrait avoir lui-même un bon référentiel en tant que parent et le meilleur repère c’est le Seigneur lui-même. Ceci signifie que le père a un devoir naturel envers son enfant s’il est vrai que Dieu l’a utilisé pour faire venir un être au monde, par conséquent, ses autres obligations ne peuvent pas passer devant : son enfant est une priorité. Le père est donc appelé à construire la vie de l’enfant premièrement, en deuxième condition, il doit être un modèle : c’est là même l’image du repère. Être pour l’enfant un modèle permet à l’enfant de se projeter dans la vie de son père. Cela permet à l’enfant de voir à travers son père  l’image de ce que sa vie sera demain. Pour cela, un père doit prendre en considération les actes qu’il pose, la manière dont il traite l’enfant, la manière dont il gère ses relations avec l’enfant et avec l’environnement qui l’entoure, car ceci affecte le devenir de l’enfant. Et troisièmement, le père doit faire attention aux convictions avec lesquelles il vit. Ces convictions rattachées à sa soumission à Dieu vont ériger le fondement de vraies valeurs que l’enfant va se fixer afin de définir son avenir. Et au Pasteur Arsène N. de signer : « si le père n’a pas de repère, alors l’enfant ne voudra pas avoir son père comme son repère »

L’intérêt apporté par le public à cette session et sa participation a démontré à suffisance que quelque chose est en train de s’établir dans la vie de la famille. Pour certains participants, le message est passé et ils retiennent qu’un bon parent doit s’éduquer pour pouvoir éduquer également. Les présents ont bien intégré chaque partie présentée dans le séminaire abordée et ils ont pris conscience de la réalité. Et la grande prière est que les gens puissent réellement poser des actions qui vont avec le message reçu, qu’ils puissent s’impliquer davantage et se former afin de jouer efficacement leur rôle.

 


Leonard Awono - Camfaith





DERNIÈRES DÉPÊCHES

Voir d'autres...

Nous Suivre...

image image image

Dieu est mon rocher, où je trouve un abri, Mon bouclier et la force qui me sauve, Ma haute retraite et mon refuge.

2 Samuel 22:3 LSG

CAMFAITH TV