Le Cameroun Camfaith

ACTUALITÉS & ARTICLES


Grand Dialogue National : Construire avec l'Église à la génèse du Cameroun nouveau !

389 vues

publié le 01/10/2019 à 15:21


A l’heure d’une heure nouvelle, le pays se tient par la main fraternelle, visant le même objectif, mais ayant des demandes et des solutions diverses. Dans son message adressé à la nation le 10 septembre 2019, le Président de la République, S.E Paul Biya a tenu à converger les tensions, la crise socio-politique et les inégalités sociales vers un apaisement et une dissolution efficace pour un Cameroun un et indivisible. Tel est l’appel lancé pour un Grand Dialogue Nationale, afin de pallier de manière primordiale à la résolution de la crise anglophone dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du pays.


Le Cameroun qui traverse depuis un peu plus de trois ans une crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, se trouve confronté à de multiples foyers de tensions qui l’affaiblissent à petit feu. Déjà la crise sécuritaire connut des régions du Nord avec Boko Haram et de l’Est, où le souci frontalier avec la RCA demande de fortes mobilisations sécuritaires, met le pays dans un état d’alerte. Se rajouter une crise interne serait donc s’octroyer un  billet pour une déstabilisation certaine. Mais, grâce soit rendue à Dieu, l'Église étant restée prompte à lui élever des supplications pour la nation, certainement le Grand Dialogue Nationale pour cette fin de mois de septembre est une réponse que tous les chrétiens voient aujourd’hui comme la preuve que l’oreille et la main de l’Eternel sont encore disponibles pour le Cameroun. Les revendications sont diverses et pour la plupart basées sur une réelle politique de décentralisation et de gestion locale. Quoi qu’il en soit, le mot est passé, il a fallu du temps pour être compris certes, mais, c’est aussi ça se faire comprendre !

Les yeux rivés vers le Grand Dialogue National, la grosse surprise est celle de la classe religieuse mêlée à ce grand rendez-vous historique. D’entame et à l’ouverture de cet autre challenge de l’histoire du Cameroun, nous avons vu défiler sur certaines obédiences religieuses au Cameroun. Musulmans, protestants, le régulier catholique, mais à la grande surprise, les pentecôtistes s’y sont joints. Autant de programme de jeûnes et prières, de moments de louanges, de prophéties élevées en l’endroit du Cameroun. Il est visible que le Révérend Docteur Alain Ruben Gwet (Président Régionale de la Communion des Églises Pentecôtistes du Cameroun - CEPEC), l’Abbé Jean Mbarga (Archevêque métropolitain de Yaoundé) et le Réverend Gustav Ebaï (Conseil des Églises Protestantes du Cameroun) ont chacun à leur tour exprimé le désir des chrétiens de partout au Cameroun. Les prières conjuguées pour la sagesse, la droiture, la stabilité, la résolution de la crise au NOSO, mais aussi une main puissante de l’Éternel sur tout le débat et sur la nation camerounaise.

L’on gardera à cœur ces moments assez rares de la scène politique. Pour un plus, l’on croit déjà à un changement important. Et l’Église du Christ a décidé de faire sa place dans le territoire que Dieu leur a donné comme pâturage. Aujourd’hui et comme demain, nous croyons en des fils du Très-Haut qui se lèvent pour veiller, préserver et amener au salut le peuple que Dieu s’est acquis, dans la paix et l’unité. Puisse ce dialogue porter les fruits d’un Cameroun nouveau assis sur des fondements de grâces divines et de présence de l’Éternel.

Que Dieu bénisse le Cameroun !

 


Par la Rédaction Camfaith !

  





DERNIÈRES DÉPÊCHES

Voir d'autres...

Nous Suivre...

image image image

Lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.

Jean 14:3 LSG

CAMFAITH TV