Le Cameroun Camfaith

ACTUALITÉS & ARTICLES


Les jeunes éduqués pour porter haut le flambeau du développement

325 vues

publié le 28/05/2024 à 19:04


La 1re édition de la conférence éducative et spirituelle organisée par le groupe jeunesse Attitude est entrée dans les annales. L'équipe en charge de la diffusion d'une émission jeune dénommée "Jeunesse Attitude" sur Radio bonne nouvelle Douala a choisi de placer cette émission sous le signe de la contribution du jeune au développement de la nation.


La conférence éducative et spirituelle s'est tenue le 20 mai dernier à la Mission Amour et Réconciliation avec Christ dans le 1er arrondissement de la ville de Douala. Le moment d'échange était placé sous le thème "Comment le jeune chrétien peut-il contribuer au développement de la nation?". Un rendez-vous auquel plusieurs citoyens ont répondu présents. L'objectif était de sensibiliser, enseigner et impacter la conscience de la jeunesse au sujet des clés spécifiques favorables au développement de la nation. "Nous sommes partis du fait que la jeunesse tend à se perdre dans notre pays. Elle ne veut plus s'instruire et capitaliser pour se démarquer dans la société, mais elle prospère dans tous types de maux qui minent la société et préfère laisser leurs nations pour d'autres horizons, il fallait donc remettre les pendules à l'heure" révèle Yves Salomon BANOUM, responsable du groupe Jeunesse Attitude.

Ainsi, développer sa nation dépend de plusieurs critères. En plus de l'aspect spirituel qui donne de prier, se sanctifier et annoncer la bonne nouvelle à toute la création, le jeune chrétien doit pouvoir rechercher l'instruction à laquelle devront venir s'ajouter les dons et les potentiels tant physiques qu'intellectuels. Ce qui ne saurait influencer si l'œuvre de la jeunesse n'est pas produite avec excellence. "Les jeunes doivent savoir qu'ils sont un maillon important de la chaîne au développement de la nation. On a donné un ensemble de clés essentielles qui permettra à chacun dans son domaine de prédilection de désormais impacter quant à l'avenir de la nation. En plus de cela, nous avons la prière et l'intercession qui sont des armes à utiliser pour vivre l'efficacité" explique Lisette Emmanuelle WAFO, Directrice de la banque des voix, par ailleurs oratrice à la rencontre.

Il urge donc d'avoir un renouvellement de l'intelligence dans la conception et la lecture des faits. Accepter d'être audacieux serait un avantage indéniable dans la construction de la nation, et ce, par la jeunesse qui se veut être le fer de lance de la nation. "Il faut changer sa perception de ce que le jeune est, quel est son impact dans la nation, quelle est sa capacité et se mettre en action pour avoir le pays idéal. Et le jeune a une grande partition à jouer pour y arriver" mentionne le Dr Raymond ADENGOYO, chargé de cours à l'université de Douala, cadre juridique, orateur pour la circonstance.

La jeunesse venue nombreuse est rentrée richement comblée par les enseignants et conseils reçus tout au long de cet événement qui marquait la 1re édition de la conférence éducative et spirituelle coordonnée par le groupe jeunesse Attitude.

 


Pour Camfaith, Manuella Bimaï





DERNIÈRES DÉPÊCHES

Voir d'autres...

Nous Suivre...

image image image

Réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux.

Luc 10:20 LSG

CAMFAITH TV