Le Cameroun Camfaith

ACTUALITÉS & ARTICLES


La CEPEEC et la SRC font de 2018 une année de paix !

728 vues

publié le 10/01/2018 à 17:08


A la demande du Seigneur, la Communion des Eglises Evangéliques et Pentecôtistes du Cameroun en abrégé CEEPEC et la Synergie pour le réveil au Cameroun  ont organisé à l’esplanade de la salle des fêtes d’Akwa le 1er Janvier 2018 un culte commun de louange, d’adoration et de déclarations prophétiques pour l’année 2018.

 

La nation camerounaise et l’Eglise ont été consacrées au Seigneur pour l’année 2018. Près de trois cent chrétiens ont répondu présents au  rendez-vous divin. Trois étapes majeures ont meublé la rencontre : la louange, la phase de déclaration prophétique et la prière.

 La  phase de déclaration prophétique très courue a permis aux fidèles chrétiens de comprendre ce que le Seigneur prévoit pour l’Eglise et la nation camerounaise en cette année 2018. Prenant la parole le premier, le prophète MBOCK a fait comprendre  au peuple de Dieu que la marche par l’Esprit c’est l’obéissance. Dieu a un dessein pour le Cameroun en 2018. Le pays doit influencer le monde, à ce titre l’Eglise est appelée à se mobiliser. Le Seigneur a permis les secousses enregistrées ces dernières années au pays afin que le peuple de Dieu parle le même langage. En 2018, l’Eglise connaitra une nouvelle percée. Dieu promet d’exposer les mauvais serviteurs en cette année et leur retirer ses brebis.

Prenant la parole à son tour, la prophétesse Dorothy Djaffu  en se basant sur Apocalypse 3 Verset 7-8  a indiqué que  le Cameroun en 2018 connaitra des moments difficiles. Cependant l’Eglise va les surmonter puisqu’elle recevra de Dieu une onction particulière dans  le but de faire exploser l’évangile de Christ. La servante du Seigneur  dans ses propos de clôture a elle aussi  déclaré qu’en cette année l’on observera une séparation entre ceux qui servent le Seigneur et ceux qui ne le servent pas.

Les recommandations du Seigneur en 2018 sont assez claires, le Prophète NJOYA viendra lui aussi confirmer ce qu’ont dit ses prédécesseurs. Dieu veut être le Seigneur de la nation Camerounaise et ne laissera en aucun cas qu’elle soit divisée. Il revient alors à l’Eglise de posséder les portes.

Le culte commun de louange ; d’adoration et de déclarations prophétiques était également consacré à  la prière pour la nation et l’Eglise de même qu’à une forte louange conduite par un groupe de jeunes venus de diverses assemblées symbole de l’unité et de l’indivisibilité de l’Eglise camerounaise.

Après trois heures de célébration et d’écoute du Seigneur, le pasteur OBAKER a permis au travers d’une prière de clôture de disperser les participants heureux de ce qui venait de se dérouler. Rendez- vous pris pour le 1er Janvier 2019.


Pour Camfaith
ZENABOU NDOCKI

 





DERNIÈRES DÉPÊCHES

Voir d'autres...

Nous Suivre...

image image image

Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit.

Jean 3:8 LSG

CAMFAITH TV