Le Cameroun Camfaith

ACTUALITÉS & ARTICLES


Sinach et Don Moen au concert pour la paix de Heal the land

1242 vues

publié le 07/01/2022 à 08:06


Nous l’avons eu pour la première fois en 2014 et à l’occasion du programme Heal The Land, l’artiste gospel nigériane Sinach s’est tenu encore présente pour bénir le Cameroun mais davantage pour participer à l’effort d’ensemble pour la paix au Cameroun.


 

Depuis l’annonce de son arrivée au Cameroun pour la deuxième fois, la population camerounaise est en effervescence et s’est établi en personne disponible pour acquérir aussi des grâces de l’Eternel au travers de la chantre Sinach. Sürement avec un agenda chargé, Sinach a su se libérer pour apporter sa main tendu dans la marche vers la paix actuellement contrecoup de tout camerounais. Dès son arrivée à l’Aéroport International de Douala, l’artiste pouvait déjà remarquer le grand dithyrambe, qui se dégager à travers le peuple de Dieu venu l’accueillir dans l’esplanade comblée. La présence de la chantre dégageait déjà un sourire radieux et une atmosphère quasi en accord avec les efforts fournis avec les chantres du territoire national. Dans cet élan de bonnes grâces, la chantre Sinach va donner une  conférence de presse le 26 décembre 2021 dans les locaux de DASH Media sis à Bonapriso - Douala. Les médias chrétiens particulièrement invités à redécouvrir la chnatre et aussi de passer par un bon de temps de découverte du programme Heal The Land. Felix Sabal-lecco Fosah aux côtés de Sinach et du pivot de l’évent, Christian Mpondo, ne va pas cacher son émotion et toute sa grande joie pour la main-forte du programme Heal The Land à élever de hautes louanges et de l’adoration au Seigneur pour la stabilité socio-économique et sécuritaire au Cameroun.

Le projet Heal The Land est une source de bénédiction qui bénit déjà le peuple du Cameroun depuis 2014. Selon le site web www.healtheland.cm, Heal the Land (Guérir la Terre) est une soirée d’adoration et de louange dont la vision est de contribuer au renforcement de l’espérance dans les cœurs, à la restauration des âmes et à la réconciliation en diffusant le message du Seigneur Jésus-Christ à travers la musique évangélique. Le projet « Heal the Land » est aussi une bataille pour l’unité des chrétiens de toutes les confessions à s’unir par le culte et pour la promotion de la musique gospel au Cameroun, où le genre musical du culte en est encore à ses balbutiements et lutte pour obtenir des ressources dédiées adéquates et un soutien professionnel pour le mettre sous les feux de la rampe dans le but visé - Diffuser le message évangélique de Jésus-Christ et Glorifier le Père, Dieu Tout-Puissant par la connaissance, la présence et la puissance du Saint-Esprit. Le porteur de vision Felix Sabal-lecco Fosah s’est investis à regard objectif dans la mission à lui confiée par le Seigneur. Et cette volonté tant déterminé que passionné et volontaire lui vient de ces multiples prises d’engagements avec le Seigneur. Toujours selon le site web : Son voyage avec Dieu a commencé par un vœu que sa mère a fait à Dieu que, si Dieu lui donnait un fils, de le consacrer à nouveau comme prêtre dans l’Église catholique. Comme l’histoire d’Anne (1 Samuel 1:11) et il s’est avéré qu’elle avait un fils.Alors qu’il travaillait avec sa chorale, The Chorus Singers, et lors d’un séminaire bancaire professionnel au Ghana, Dieu lui a donné la vision de mettre en place une fondation de musique gospel de louange et d’adoration (…) Il a reçu l’ordre de commencer à travailler sur Heal the Land - the Homecoming 2021, en mars 2020, immédiatement après avoir participé à l’organisation d’un événement de culte avec la chef de culte Ada qui s’est tenu en mars 2020 au Canal Olympia à Douala. Lorsqu’on lui a demandé ce qui alimentait sa passion implacable pour servir Dieu, il a répondu : « Il a épargné ma vie pour que je puisse Le servir et Il a mis un chant sur mes lèvres pour que je puisse louer et adorer Son nom et Il m’a demandé de rassembler Ses enfants pour L’adorer – en Esprit et en Vérité ». Le Programme Heal The bien au-delà d’une vision prend plus de place dans sa vie et comme un talent à multiplier et Félix s’attèle le faire comme celui qui avait reçu 10 talents dans la parole des talents que nous connaissons bien (Matthieu 25 : 14-30). Et dans ce même caractère, la chantre Sinach va également répondre aux préoccupation des différents journalistes qui vont se faire une joie d’échanger sur des questions touchant à son ministère, sa vie d’artiste et les raisons de sa présence au Cameroun. Des réponses qui réjouiront les médias qui après le tour des questions ne manqueront pas de se faire une photo d’ensemble avec l’artiste. Une fin de conférence qui ouvre la porte au grand jour tant attendu, même si dans les coulisses, la chantre va rencontrer les VIP du concert dans un spécial Meet & Greet délicieux et parfumé qui n’a pas joué aux devinettes pour découvrir l’exaltante euphorie des officiels y ayant participé.

Le 28 novembre ne va pas non plus rester loin des douceurs des jours précédents. Quelques petites gouttelettes de pluie vont poser leur place comme participant à l’événement et le moindre ahan ne se fera ressentir pour affranchir la splendeur d’un ciel doux et agréable, même si quelques rayons de soleil ont su stigmatisé de leur éclat les couleurs de la gare de Bessengue à Douala. Qui peut se négliger en un si beau jour ? Et très tôt le travail fut au rendez-vous ! Des lumières à la sono en passant par les places assises et la scène, tout le management était conçu pour que cela soit inédit et reste dans les annales du gospel 237. Des mélodies suaves pouvaient déjà caresser l’atmosphère des lieux et il était certains que les choses allaient bon train. Des instruments au micro lead, en passant par les voix, les retours de scène, tout se mettait en place pour la grande cérémonie ! Pendant que le temps s’avançait, équipes techniques, hôtesses, sécurité, médias, choristes, artistes peu à peu prenait place. Les invités attendus pour la circonstance remplissait aussi les lieux. Le moment tant attendu arrivé, le concert va lancer ses fleurs dans une ambiance alléchante et il faut dire que chaque passage artistique laissera les uns et les autres sans voix et agréablement bénis. Un balaie d’artiste va donc se déployer : Tribute Sisters, Christian Mpondo, Indira, Guy Michel Kingue, Prosper Menko,

Tous ces artistes vont exprimer avec la plus grande énergie, de vivacité pour l’amour de la nation et  de force de leur voix pour que l’action Heal the Land porte tout son sens. Ils ne vont pas manquer pas de sulfureux chants, cantiques, mélodies, paroles, déclamations et prophéties parler à la terre camerounaise qui a vu perdre de nombreux fils et de nombreuses filles de l’est à l’ouest et du nord au sud. Chorus Singers, Tribute Sisters, Chœur Gospel de Douala et Celestial Echoes PC Bonamoussadi sont les groupes qui ont donné avec prestance et spiritualité de l’écho à cet évènement et assurément leur vocal a su entretenir les cœurs et plongé les uns et les autres dans l’expectative de la soirée. L’hymne du Cameroun chanté par Chorus Singers va rappeler l’un des objectifs de la grande soirée et remettre en évidence le retour de la paix au Cameroun. Après ces merveilleuses chorales, Don Moen en live depuis les Etats-Unis va continuer d’entretenir le peuple de Dieu venu nombreux pour contempler les bienfaits du très haut. Reprenant les plus prestigieux tubes de ses albums, le peuple de Dieu chantera sur chaque note en accord avec le peuple. Un peu plus tard après ce fulgurant passage de Don Moen, les artistes 237 vont se lier à l’onction présente pour fidéliser l’atmosphère du ciel dans chaque coin des cœurs mais aussi depuis les recoins de la gare de Bessengue jusqu’aux confins de la nation. C’est alors que Christian Mpondo avec une merveilleuse déclamation à la nation va faire l’appel à la conscience nationale et le retour aux sources divines. C’est avec donc célébration et cri de cœur que Joël Mbock, Sentman Kaah, Daddy Bob, Patrick Resseng, Indira, Guy Michel Kingue et Prosper Menko vont donner de leur voix pour un effort conjoint au parfum agréable au Seigneur et une prière pour la paix. Tant un style tropicalisé et dans une attente comblé par les chantres qui ont fait la scène ont su donnés le sens qu’il faut au concert, Sinach va faire une entrée splendide et apporter la touche qu’il faut. La chantre Sinach va donner avec aisance, ministère, assurance, vision et prestance parler en lyrique pour la paix au Cameroun. Entre prière et exhortations, la chantre va offrir le talent qu’elle a reçu et ne ménagera aucun n’effort pour le rendre davantage valeureux. Sinach dans de chants repris avec enthousiasme par le peuple se sentira fortement au milieu d’un peuple qui a soif et qui veut se frayer un chemin vers le salut. Dans un style solo Sinach, l’artiste va grandement entretenir le peuple par ses chants et ne manquera pas de faire déguster le titre Way Maker qui ne manquera pas de donner une espérance certaine à un retour de la paix, et ainsi consolider la guérison de notre patrie chérie le Cameroun.

Une soirée que beaucoup n’oublierons certainement pas et qui restera certainement marquée dans les esprits et les cœurs. Pour sa deuxième venue au Cameroun, Sinach a elle aussi participé à un effort de l’Afrique chrétienne entière dans l’élévation de la prière pour la paix au Cameroun. Et pour Felix Sabal-lecco Fosah, c’est avec action de grâce au Seigneur qu’il se réjouit de tout la conduite de cet évènement depuis sa tendre préparation jusqu’aux fines finitions ! Il ne peut que ressortir reconnaissant envers le Seigneur pour sa présence effective et aussi remercier les acteurs du gospel (médias, entrepreneurs, artistes chantres, promoteurs, etc). Dans une fin comme à l’habitude, c’est plutôt d’un commencement qu’il s’agit et pour M. Felix Sabal-lecco Fosah, c’est un fort début pour l’expansion du gospel 237.  En attendant la suite des choses nous sommes certains que les prochains jours vont être majestueux pour le gospel au Cameroun.

 


Leonard Awono, Camfaith





DERNIÈRES DÉPÊCHES

Voir d'autres...

Nous Suivre...

image image image

Comme un berger, il paîtra son troupeau, Il prendra les agneaux dans ses bras, Et les portera dans son sein; Il conduira les brebis qui allaitent.

Esaïe 40:11 LSG

CAMFAITH TV