Le Cameroun Camfaith

ACTUALITÉS & ARTICLES


Les enfants, une lueur d'espoir, loin des prisons de la jeunesse

637 vues

publié le 04/03/2024 à 04:46


Le Mouvement Je Prie Pour Mes Enfants s'est réuni le samedi 24 février dernier à Dibombari dans le Moungo. C’est à la faveur d'une conférence tenue sous le thème "les prisons de la jeunesse, lueur d'espoir ou fatalité"


Elles sont nombreuses à s'être retrouvées à cette rencontre qui consistait à bâtir les vies de la jeunesse présente à ce rendez-vous divin mais aussi et surtout à équiper et les femmes et mères, venues nombreuses sur la qualité d'éducation et de relation qu'une mère devrait entretenir avec ses enfants et la nécessité de prier ces derniers. Les oratrices sont parties du constat selon lequel plusieurs mamans de nos jours ne travaillent pas à bâtir leurs relations avec leurs progénitures. Ils n'entretiennent  de ce fait aucune relation d'amitié ou  de confiance  qui permettrait de faciliter l'accès à l'éducation et la mise en pratique des instructions basées sur les écritures. "Ce message est véritablement passé. Les mères ont une lourde charge dans ce monde où le modernisme évolue avec une rapidité inédite avec les jeunes qui s'enfoncent de plus en plus négativement" mentionne Olive Sandrine NGONO, présidente du mouvement, je prie pour mes enfants.

Après la remise des dons constitués de sacs de sel, sucre, riz et tapioca entre autres à l'orphelinat Royal KIDS, les jeunes enfants  ont été éduqués à la nécessité de l'obéissance à Dieu et sa parole pour hériter le ciel. La responsable dudit orphelinat Annette Désiré KOUOH a été  ravie de recevoir les servantes du seigneur à la Royal KIDS qui est un lieu à caractère évangélique, s'est dit satisfaite de la qualité de la vision qu'est le mouvement je prie pour mes enfants "nous poursuivons la vision pour gagner les enfants à tout prix, former également les moniteurs d'enfants, leur faire comprendre l'importance des enfants dans l'église du seigneur par rapport à leur salut"

 Les servantes de Dieu ont fait savoir que ces notions ne sauraient leur être inculquées si les mamans ne contribuent pas en jouant leurs partitions. "Je rentre enrichie, j'ai compris que je suis la pièce maîtresse dans l'éducation de mes enfants, tant dans les conseils de la vie active, leurs relations avec Dieu. Je dois surtout prier pour eux. Je pris de mettre ces paroles en pratique" souligne ETONDI TANGA, participant.

La conférence du Mouvement Je Prie Pour Mes Enfants après ce rendez-vous satisfait prévoit mettre le cap pour la ville de Yaoundé dans quelques mois.

 


Pour Camfaith, Manuella Bimai





DERNIÈRES DÉPÊCHES

Voir d'autres...

Nous Suivre...

image image image

Il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme, qui s'est donné lui-même en rançon pour tous.

1 Timothée 2:5-6 LSG

CAMFAITH TV