Le Cameroun Camfaith

ACTUALITÉS & ARTICLES


Nous allons contre ceux qui veulent tromper les camerounais avec un évangile de banditisme...

3744 vues

publié le 05/12/2010 à 08:31


Ce mois, Camfaith est allé à la rencontre du Président de la coordination des églises pentecôtistes et de réveil en la personne de l'apôtre Dieudonné ABOGO.
Dans cet entretien, il revient sur les grandes lignes de la création et du fonctionnement de la coordination des églises pentecôtistes et de réveil mais aussi donne une analyse sur le climat spirituel au Cameroun.

 

Camfaith : Bonjour Apôtre

Apôtre Dieudonné ABOGO : Bonjour

Avec vous, nous allons essayer de comprendre d'où vient l'idée de créer la Coordination des Eglises pentecôtistes et de réveil
 
Apôtre D.A : Oui, il ya environ 10 ans où cette idée est venue parmi les serviteurs, suite déjà à plusieurs difficultés rencontrées sur le terrain c.-à-d. que nous avions plusieurs pasteurs et organisations étrangères qui voulaient travailler au Cameroun et qui avaient des programmes au Cameroun, ce qui faisaient parfois que des programmes se coïncidaient les uns les autres, la même semaine, on avait besoin de toutes les églises pour une campagne d'évangélisation, d'autres part, on avait besoin de toutes les églises, de tous les pasteurs pour un séminaire des pasteurs dans un hôtel ou les églises au niveau du Cameroun, les unes les autres à Douala par exemple avaient des programmes, leurs programmes à elles, ce qui faisait qu'il y avait à peu près un casse tête chinois on ne savait plus comment faire, ceux dont on voulait avoir, on ne pouvait pas les avoir , ainsi on avait des échecs, on ne réussissaient pas clairement au programme qu'on voulait transmettre aux gens. c'est ainsi que voyant plusieurs fois cela arrivé, nous sommes arrivés en nous concertant les uns les autres que nous puissions mieux regarder ce sujet et venir ensemble, et avoir une coordination qui permettra de nous coordonner dans nos activités et dans nos relations inter-églises et aussi que puissions travailler de façon coordonnée avec les missions étrangères venant travailler au Cameroun, donc voilà il ya environ 10 ans que nous sommes arrivés à cette conclusion et nous avons commencé notre petit chemin et nous continuons toujours à suivre cette vision.
 
Ca me permet donc de poser cette question parce que vous faites bien de préciser c'est la coordination des églises pentecôtistes et de réveil, quelle est la différence majeure qui peut exister entre les églises pentecôtistes et les églises de réveil ?
 
Apôtre D.A : oui, nous avons cette différence dans le sens que, les églises pentecôtistes sont les églises purement et entièrement basées sur l'action du Saint esprit comme le disent les anglais "Spirit led" c.à.d. conduit par le Saint esprit, baptisé du Saint Esprit manifestant tous les dons spirituels tandis que les églises de réveil sont parfois les églises évangéliques réveillées qui marchent dans la parole de Dieu et qui sont assez charismatiques à un certain niveau et parfois ne partagent pas l'insistance des églises pentecôtistes sur le parler en langues, les églises pentecôtistes insistent sur le baptême du SE avec évidence du parler en langues tandis qu'il ya des églises charismatiques qui sont réveillées, marchent selon la parole de Dieu et manifestent beaucoup de grâce de la part du Seigneur mais n'insistent pas sur le parler en langues.
 
La coordination, comment fonctionne t- elle, quel est le menu au quotidien ?
 
Apôtre D.A : Il ya 02 organes principaux ; le bureau exécutif et le comité des sages. On peut aussi parler de l'assemblée générale de tous les pasteurs de la ville, l'idée est que nous devons tous nous retrouver en tant que pasteur de la ville ensemble pour méditer la parole de Dieu, prier ensemble, prier pour notre ville en répondant à la parole de Dieu dit que les serviteurs de Dieu sont les sentinelles de la ville. Nous avons une nuit de prière mensuelle, tous les 02 mois une assemblée générale où nous essayons de voir ensemble le chemin parcouru, nous parlons de notre ville où nous sommes ouvriers, comment elle va, qu'est ce qui faut faire. S'il ya des problèmes dans une église nous intervenons à tous les niveaux pour mettre la paix, nous assistons en tant de décès afin de consoler comme un corps, lorsqu'il ya aussi nos frères étrangers qui arrivent ici et qui ont des problèmes, nous essayons de les aider à s'intégrer au pays et travailler avec le reste du corps. Mais aussi nous allons contre ceux qui veulent apporter le désordre ou qui veulent tromper les camerounais avec un évangile de banditisme, nous essayons de les anéantir. Nous essayons de préserver auprès de nos autorités, notre image parce là il ya une confusion totale lorsqu'on parle de pentecôtisme.
 
Est-ce que la coordination a également la capacité de pouvoir discipliner un pasteur ?
 
Apôtre D.A : Si, nous avons la capacité de discipliner dans le sens que si un pasteur ne se conduit pas bien, on s'adresse directement à l'église à laquelle il appartient pour remettre en cause sa conduite pour le témoignage de l'église et du corps.
 
Dans ce cas donc qui peut prétendre être membre de la coordination ?
 
Apôtre D.A : Toutes les églises réveillées, toutes les églises pentecôtistes qui marchent dans la saine doctrine. Il ya certains pasteurs qui sont radicaux et qui disent que si nous ne faisons pas ce qu'ils font, ils ne peuvent pas marcher avec nous. Nous pensons que l'unité n'est pas l'uniformité, l'unité c'est la diversité, l'apôtre Paul dit dans phillipiens 3 : "au point ou nous sommes arrivés, marchons d'un même pas et pour le reste, Dieu nous éclairera" , donc nous vivons ensemble pour avoir un plus sachant que dans l'humilité nous apprenons les uns des autres, nous ouvrons ainsi la porte à tous les vrais serviteurs de Dieu qui aiment Jésus, qui aiment la vie de Jésus et qui ne sont pas des mercenaires mais qui considèrent le ministère comme une vocation. Et nous insistons donc aux uns et aux autres de trouver leur place dans le corps au moyen de la coordination.
 
Pour être admis la coordination a certainement des règles ou des critères…
 
Apôtre D.A : Oui, nous avons, une constitution et un règlement intérieur, donc quiconque veut s'affilier à la coordination est libre de me contacter et il aura les documents afférents avant de se décider.
 
Être président de la coordination, pasteur d'une église et homme internationalement reconnu, est ce que c'est facile de joindre les deux bouts ?
 
Apôtre D.A : C'est pas facile, je vis moi-même maintenant des moments difficiles, à l'international comme en national, je suis pressé comme un citron, mais je me remets vraiment à Dieu par rapport aux responsabilités qui sont les miennes, et je crois que je ferai le mieux que possible dans toutes les dimensions, Mais ce n’est pas facile, ce n’est pas vraiment facile,
 
Oui c'est vrai que ce n'est pas facile de gérer les conflits entre des hommes de Dieu qui sont autonomes, matures et qui ont une compréhension spirituelle assez élevée…
 
Apôtre D.A : Je dirai qui sont censés avoir une compréhension spirituelle parce qu'être homme de Dieu ne signifie pas être mature, la maturité s'acquiert par une obéissance totale aux principes du discipolat, il ya plusieurs communautés qui ne comprennent rien en ce qui concerne le discipolat, il s'avère qu'on peut cumuler un bon nombre d'années dans la foi sans être mature. Nous rencontrons beaucoup de difficultés, mêmes amener des gens à comprendre que l'amour surmonte nos doctrines, nos conflits, parce qu'il ya certains qui sont braqués. Mais la prière nous a beaucoup aidés à résoudre des conflits.
 
Certaines personnes à tort ou à raison et même certains hommes de Dieu ont l'habitude de qualifier certaines églises de mortes, et vous qu'en dites vous ?
 
Apôtre D.A : Dans le livre d'Apocalypse chapitre 2 et 3, Jésus parle d'une église qui passe pour être vivante mais est morte, donc moi je crois qu'il ya des églises mortes puisque Jésus l'a dit.
 
Généralement lorsqu'on parle d'églises mortes, on jette un regard sur les églises dites traditionnelles…
 
Apôtre D.A : A mon humble avis, je reviens sur la parole de Dieu et non sur ce que les hommes pensent ou disent. Jésus dit qu'il ya des églises mortes et j'affirme aujourd'hui qu'il ya des églises mortes qu'elles soient soi-disantes traditionnelles ou qu'elles portent même l'étiquette de pentecôtiste, mais au fond elles sont mortes parce qu'elles n'ont pas de vie spirituelle en elle, le Seigneur n'est plus Seigneur de ces églises, elles se conduisent comme elles veulent, elles se sont établies des lois et des traditions elles mêmes qui sont  anti scripturaires, donc si le Seigneur les appelle mortes, alors je confirme.
 
En guise de conclusion, vous êtes sans ignorer que vous fascinez beaucoup de jeunes dans le bon sens du terme, beaucoup aimeraient être comme vous si non comment s'approcher d'un géant dans la foi qui est encore pour nous un modèle, un pilier? Alors quel est le conseil? Quel est l'encouragement que vous pouvez donner à ces jeunes gens ?
 
Apôtre D.A : L'encouragement ou le conseil que je pourrais donner, d’abord l'encouragement : c'est déjà bien que d'aimer à ressembler à quiconque court  vers le modèle du Christ, c'est déjà une bonne chose. Il ya des gens qui disent souvent que la foi est difficile, que c'est difficile de mettre en pratique la parole de Dieu, c'est difficile de vivre la vie chrétienne normale. Et à cause de ça ils n'ont pas de soif spirituelle, ils n'ont pas d'ambition spirituelle et ils se contentent de ce qu'ils font, de là où ils sont. Moi je crois que si nous visons le ciel nous tomberons sur la plus haute colline du monde mais si nous visons la plus haute montagne du monde nous nous trouverons dans la vallée. Alors c'est pourquoi je crois que, je vais les encourager par rapport à ce désir de vouloir devenir comme une personne qui essaie de vouloir ressembler autant que possible au Seigneur c'est déjà un encouragement à leur faire car Paul a dit : "soyez mes imitateurs comme je le suis moi même du Christ". Donc c'est l'encouragement que je vais leur faire de ne jamais viser la plus haute montagne du monde mais de viser le ciel et s'ils visent le ciel ils vont  au moins tomber sur la plus haute montagne du monde.
En ce qui concerne le chemin parcouru c'est le dicipolat. Plusieurs églises et chrétiens ont démissionné du dicipolat. Les paroles de Jésus sont vraies dans l'évangile lorsqu'Il a dit celui qui ne peut renoncer à lui même et porter sa croix et le suivre ne serait pas son disciple et c'est vrai. Par ailleurs, Il dit celui qui ne pourra pas renoncer à tout ce qu'il possède, non pas à soi même, mais même toutes nos possessions ne pourra pas être son disciple. Et je veux dire que le moyen pour pouvoir être un homme de foi, un chrétien véritable, c'est d'accepter le dicipolat et si on ne connaît pas comment travailler dans ce sens, vous pouvez regarder la vie des personnes qui vous influence et vous mettre au près d'eux pour savoir ce qu'est  le dicipolat parce qu’on en parle mais il ya plusieurs  qui ignorent le chemin.
 
Merci beaucoup Apôtre Dieudonné Abogo, de nous avoir reçu dans le cadre de cet entretien…
 
Apôtre D.A : Je vous en prie, c'est moi qui vous remercie.
 
 
Propos recueillis par Roméo Tientcheu
 
NDLR :
 
Pour contacter l'apôtre Dieudonné ABOGO, vous pouvez appeler au (00237) 99 99 55 21




DERNIÈRES DÉPÊCHES

Voir d'autres...

Nous Suivre...

image image image

Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.

1 Jean 2:2 LSG

CAMFAITH TV